L'écotourisme

Madame, Mademoiselle, Monsieur,  Cher(s) visiteur(s)  
En venant découvrir le Jardin Garrigue et Papillons, entrez dans la danse et mettez-vous dans le vent… non, non, ni dans la danse des lépidoptères, ni dans le souffle du Mistral, de la Tramontane ou selon ce qui se dit dans les Avant-Monts d’un des 13 vents qui s’y rencontrent, mais plus concrètement en devenant acteur d’un mouvement plébiscitant l’Écotourisme. 

L’écotourisme ? Quèsaco ?

Si l’on en croit le Secrétaire Général de l’organisation Mondiale du Tourisme (OMT), Monsieur Zurab POLOLIKASHVILI, l’écotourisme est un mode de vacances durable, équitable, responsable et même plus, écoresponsable. L’écotourisme s'oriente... cherche ainsi à choisir et favoriser le tourisme préservant et valorisant la faune et la flore de sa destination, mais aussi de son lieu de résidence habituel. L’écotourisme s’oriente vers l’observation et/ou la contemplation surprenante de la biodiversité si belle et variée que nous prenons rarement le temps de contempler. 

Faites un don par lien

L’objectif de l’écotourisme est de s’éduquer intelligemment pour pouvoir ensuite transmettre et sensibiliser les autres à la fragilité du monde qui nous entoure. Nos consciences sont très souvent absorbées par les activités quotidiennes et nous ne nous rendons pas ou plus compte de la variété insoupçonnée de la faune et de la flore avec lesquels nous interagissons « In malam » ou « In bonam partem ».

Pour être efficace, l’écotourisme devrait se pratiquer seul, en famille ou dans des groupes à taille humaine, pour ainsi mieux préserver le cadre naturel visité. Le fait d’éviter des foules, permet également des échanges plus conviviaux et donc plus profonds et enrichissants.
L’écotouriste débutant ou confirmé que vous êtes saura et ne manquera certainement pas de profiter des nombreux sites d’intérêts divers et variés dans un rayon de quelques kilomètres avant ou après la visite du Jardin Garrigue et Papillons. Mentionnons entre autres à Gabian : le musée du pétrole, la source d’huile « La Font de l’oli », la fontaine de la place Vieille datant de 1648, l’église saint Julien et saint Basilisse ouverte uniquement le matin, le circuit de pierre et la découverte de Gabian avec la possibilité de bénéficier d’une visite guidée de la ville sur réservation et des domaines viticoles ayant chacun sa spécificité. Ne manquez pas de découvrir et de vous promener aux abords du lac de lave fossilisée ou dans le village de Vailhan et/ou de profiter de la fraîcheur du lac et barrage des Olivettes ou encore de parcourir le cirque de Mourèze et de découvrir les moulins admirablement restaurés de Faugères. Ne manquez pas un arrêt au Castrum de Cabrerolles… Profitez de ce que vous êtes dans cette belle région des Avant-Monts pour vous informer des multiples opportunités de découvertes de sites historiques ou naturels à ne pas manquer auprès de l’Office de tourisme communautaire, de la Communauté de communes Les Avant-Monts, 34480 Magalas. Vous pourrez les joindre par téléphone au : 04.67.36.67.13 ou bien par mail à l’adresse suivante : [email protected]

L'oli de Gabian

le jardin
Crédit : Vincent Lauras

Village de Vailhan

la garrigue
Crédit : Vincent Lauras

Moulin de faugères

la garrigue
Crédit : Vincent Lauras

Castrum de Cabrerolles

la garrigue
Crédit : O.T Magala

Paysage Lacuste des avants-monts

la garrigue
Crédit : O.T Magala
Autorisations et droits d'auteurs : Office du Tourisme  de Magalas

Merci au service communication de l'Office de Tourisme de Magalas pour la mise à disposition gracieuse de plusieurs photos qui illustrent cet article.  
L’écotouriste peut s’intéresser à la préservation de la biodiversité par ses choix de vie, de consommation, de déplacement, mais il peut aussi devenir acteur en soutenant financièrement un programme, où en consacrant quelques heures à une activité au sein de l’association JGP, de manière occasionnelle ou régulière. Cette implication sera vivement appréciée par les responsables de l’association.  

Pour venir au Jardin Garrigue et Papillons,  
Vous pourrez venir par le moyen de locomotion que vous préférez. Que ce soit la voiture, la moto ou votre camping-car. Mais si vous êtes un écotouriste convaincu et confirmé, peut-être arriverez-vous jusqu’à nous en vélo ou à pied, dans le cadre d’un parcours itinérant durant vos vacances. Quel que soit le moyen de locomotion, nous serons heureux de vous accueillir.

En effet, notre planète a besoin d’acteurs engagés et résolus pour la préservation de cette nature si riche et variée dont nous avons tous impérativement besoin, que nous en soyons conscients ou pas. Mais si vous venez nous rendre visite, c’est certainement parce que vous êtes de ceux qui ont déjà compris peu ou prou, que l’environnement et la biodiversité ne se satisfont pas uniquement de discours. La flore et la faune ont besoin de personnes militantes et résolument actives dans la mesure de leurs moyens pour agir en faveur de leur sauvegarde.
  
Merci de votre engagement dans la protection des arbres des fleurs, des animaux, des oiseaux et des insectes. Ces derniers sont petits, mais occupent une place essentielle dans l’équilibre de notre planète. Votre passage par le
JGP vous en convaincra certainement.  

Pourquoi devenir écotouriste ??? Voilà une bonne question ! Nous aimons ce qui rapporte, ce qui nous fait gagner du temps et si possible de l’argent. Alors qu’en est-il de l’écotourisme ?  

La nature et l’environnement ne peuvent se défendre de toutes les agressions sociétales sans notre aide collective. Nous avons la chance de pouvoir encore jouir d’espaces plus ou moins protégés et notre mission est de les préserver en en faisant profiter des visiteurs curieux et attentifs aux beautés qui nous entourent. 

Votre participation et votre engagement en tant que bénévoles et/ou sur le plan d’un soutien financier occasionnel ou régulier, permettra de préserver et de protéger ce Jardin Garrigue et Papillons, superbe espace du biotope méditerranéen.

 
Nous aimerions grâce à l’écotourisme, pouvoir générer un ou plusieurs emplois sur le site afin de promouvoir un meilleur confort de vie à la faune et à la flore, mais aussi à tous ceux qui viennent passer un moment dans ce havre de paix. 

Cette visite au Jardin Garrigue et Papillons sera peut-être, nous l’espérons du fond du cœur, le déclencheur d’une prise de conscience du rôle que chacun peut et doit jouer dans la sauvegarde de notre planète bleue, à moins que cela ne soit la confirmation d’un engagement de longue date. Un espace protégé permet souvent de prendre conscience de ce qui peut être détruit autour de soi. Il est utile et urgent de prendre conscience du rôle des gestes de défenses que nous pouvons adopter par des actions simples du quotidien.  

En parcourant le JGP avec l’animatrice qui vous captivera par ses explications et ses conseils, vous apprendrez et développerez votre culture générale tout en étant émerveillés par la beauté de l’environnement mais aussi sa complexité. Vous découvrirez le cycle de vie des lépidoptères, que nous apercevons parfois autour de nous virevoltants de droite ou de gauche, sans souvent y prêter attention, sauf quand nous sommes ébahis par la splendeur de leurs ailes colorées. A la sortie de votre parcourt dans le JGP, vous ne serez plus tout à fait le même qu’à votre arrivée. Votre intérêt aura été éveillé.  
Bienvenue et bonne visite.  

Pour pouvoir pleinement profiter de votre visite, merci de réserver votre place et votre créneau horaire. Pour la qualité de votre parcours écotouristique, le nombre de participants ne doit pas être trop important afin de privilégier la qualité des échanges et de l’observation. 

Nous voudrions insister sur la nécessité de respecter la nature. Si certaines fleurs poussent annuellement et perpétuent ce cycle, le développement des arbres se fait beaucoup plus lentement. Il faut donc en prendre grand soin et ne pas les abîmer de quelque manière que ce soit. Ce qui est vrai de la flore est encore plus nécessaire pour la faune. Les lépidoptères ont un cycle de vie qui s’articule en 4 étapes. Une destruction lors de l’une des phases du développement d’un papillon est dramatique parce qu’irréversible. Nous comptons sur le sérieux de chacun pour éviter autant que faire se peut des dommages destructeurs même si nous savons qu’un accident peut toujours arriver. Cela doit cependant rester l’exception. La prise de conscience de la fragilité de la nature avec laquelle nous cohabitons fait partie intégrante de la démarche écotouristique.

Merci de votre intérêt pour le Jardin Garrigue et Papillons de Gabian… Vous êtes attendus avec impatience 

Retrouvez nous sur

©2022 - www-jgp-gabian.fr